Posts Tagged ‘unité de mesure’

Pourquoi dit-on « prendre son pied » ?

Il a fallu attendre 1968 et la révolution sexuelle pour que cette expression argotique devienne populaire et employée couramment dans la langue française. Au début du 19ème, elle appartient au vocabulaire des pirates et voleurs à la tire. Au moment de partager le butin, des piles sont formées sur la table, et chacun prend son revenu, compté en taille de pile, dont l’unité de mesure était le pied. Chaque bandit prenait donc son « pied », et s’empressait de la dépenser de manière « agréable », c’est-à-dire avec des prostituées. « Pied  » est donc, dans cette expression, utilisé en référence à l’ancienne unité de mesure et non au sens anatomique. L’expression argotique connaît une variante équivalente, qui serait « prendre son fade ».

Au tournant du 20ème siècle, l’expression passe chez les prostituées pour signifier une femme ( et seulement une femme) qui « en a pour son compte » dans la relation sexuelle. L’expression est ensuite étendue aux deux sexes, et utilisée pour désigner la jouissance lors de la relation sexuelle. Elle s’étend ensuite à tous les types de bonheur et de jouissances terrestres. On peut désormais « prendre son pied » en faisant quelque chose d’agréable qui peut n’avoir aucun rapport avec le sexe.

Publicités