Pourquoi dit-on OK ?

Ok est une expression anglaise abrégée, qui s’est développée après la Seconde Guerre Mondiale dans la totalité des pays du monde. On peut parfois trouver une seconde orthographe,  « okay ». Les étymologies supposées de ce mot sont nombreuses.

Tout d’abord, ce serait l’opposé de « KO » (Knocked Out). Une autre version voudrait que, durant la guerre de Sécession, les Sudistes annonçant le nombre de morts après chaque bataille, écrivaient 121 k., pour 121 killed, soit 121 morts. Lorsqu’il n’y avait pas eu de morts, cela donnait 0 k., tout était donc ok…

Une anecdote amusant voudrait que ce mot soit né d’une rencontre entre La Fayette et Georges Washington : le général français, soudain pris de hoquet, aurait été forcé de se détourner de son homologue britannique par politesse, tout en lui expliquant de ne pas s’en faire, « Tout va bien, j’ai seulement le hoquet. » Washington en aurait déduit que lorsque tout allait bien, cela signifiait que tout était « ok », et de cette méprise serait née l’expression.

Cependant, malgré les étymologies plus ou moins fantaisistes énoncées ci-dessus, il faut dire que l’origine de ce mot ne fait plus débat. La première occurrence attestée date de 1839 dans le Boston Morning Post comme abréviation de « Oll Korrect », altération graphique de all correct, version familière de l’époque du all right (tout est bien, tout va bien) britannique. En 1840, le terme a été utilisé par des partisans de Martin Van Buren, élu à la présidence des États-Unis en 1837, et surnommé Old Kinderhook (le vieux de Kinderhook) du nom de son village natal. Un club de soutien s’est créé à New York sous l’appellation de « O. K. Club » (23 mars 1840). L’histoire de ce terme a fait l’objet d’une publication de A. W. Read dans The Saturday Review of Literature du 10 juin 1941, et n’est contestée par aucun spécialiste.

Publicités

2 commentaires »

  1. pierre-Jean Said:

    Ok, on le saura désormais !!

  2. Géton Said:

    Dans le film Gang of New York, nous retrouvons l’origine de ce terme. En effet les bandes se retrouvaient pour se battre sur des espaces ou il était de préference simple de se déplacer. Il fallait contourner l’ennemie, le prendre par derrière et tout et tout.

    Bref le mot de passe étant  » Aux Quais » qui est devenu progressivement Ok
    Si vous voulez en savoir plus, n’hesitez pas


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :